3e journée du procès Merah à Paris

3e journée du procès Merah à Paris
Photo Archives

Le procès d’Abdlekhader Merah rentre dans sa troisième journée devant la cour d’assises spéciales de Paris. Celui qui se faisait surnommer Bel Laden dans son quartier des Izards au nord de Toulouse, est accusé de complicité dans les 7 assassinats commis à Toulouse et Montauban par Mohamed Merah, un temps surnommé le “tueur au scooter”. Le grand frère de Mohamed Merah est soupçonné d’avoir formé son jeune frère et de l’avoir matériellement aidé pour la commission des assassinats qualifiés de terroristes.

Mardi, la cour d’assises composée d’un jury de magistrats, a écouté les récits de l’enfance de l’accusé. Abdelkahder Merah était alors suivi par les service de l’aide sociale à l’enfance. Au terme de cette journée, le grand frère Merah a déclaré que son jeune frère, tué lors de l’attaque du Raid dans le quartier de Côte Pavée, n’était pas un bon musulman. Les rapports entre l’accusé et les autres membres ont été évoqués. Ces débats ont dépeint un homme parfois violent et révolté.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.