Prix Nobel de Physique 2017 : C’est quoi les ondes gravitationnelles?

Prix Nobel de Physique 2017 C'est quoi les ondes gravitationnelles
Photo DP

Prix Nobel: C’est quoi les ondes gravitationnelles? (expliqué en moins de 2 minutes)


Description : Le prix Nobel de physique 2017 décerné à Raider Weiss, Barry C. Barish et Kip S. Thorne pour l’observation des ondes gravitationnelles Prédites par Einstein, ces déformations de l’espace ont été observées pour la première fois deux ans plus tôt. Label : Huffington Post Date d’ajout : 03/10/2017 En physique, une onde gravitationnelle, appelée parfois onde de gravitation, est une oscillation de la courbure de l’espace-temps qui se propage à grande distance de son point de formation.

Albert Einstein a prédit l’existence des ondes gravitationnelles en 1916 : selon sa théorie de la relativité générale qu’il venait de publier, de même que les ondes électromagnétiques (lumière, ondes radio, rayons X, etc.) sont produites par les particules chargées accélérées, les ondes gravitationnelles seraient produites par des masses accélérées et se propageraient à la vitesse de la lumière dans le vide. Cependant, la réalité des ondes gravitationnelles a été longuement débattue. Einstein lui-même changea plusieurs fois d’avis à ce sujet, la question étant de savoir si ces ondes avaient effectivement une existence physique ou bien constituaient un artéfact mathématique résultant d’un choix du système de coordonnées. Pour statuer, et disposer à cette occasion d’un nouveau test de la relativité générale, seule la recherche expérimentale pouvait lever le doute. Les efforts dans ce sens furent engagés à partir des années 1960, avec la réalisation des premiers détecteurs par Joseph Weber.

Depuis 2016, l’existence des ondes gravitationnelles est confirmée, grâce à une première observation faite le 14 septembre 2015. Cette observation ouvre un champ nouveau d’observation de l’univers à grande échelle, d’autant que les ondes gravitationnelles ne sont pas arrêtées par la matière. En revanche elle laisse encore ouverte la question de l’existence du graviton (avec Wikipedia)

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.