CHU de Toulouse. 1ere implantation à « cœur battant » de la valve mitrale

CHU de Toulouse. 1ere implantation à « cœur battant » de la valve mitrale
Cette première réussie par une équipe du CHU de Toulouse ouvre un espoir pour de nombreux patients. Photo Archives

Cette opération est présentée comme une première en France. Elle est vient d’être réalisée par l’équipe du Professeur Bertrand Marcheix et du Docteur Thibault Lhermusier du CHU de Toulouse. La patiente traitée au CHU de Toulouse est âgée de 69 ans et présentait “une fuite mitrale importante” responsable d’une insuffisance cardiaque.
Son état général n’était pas compatible avec une chirurgie cardiaque conventionnelle qui aurait été à très haut risque a t on souligné du côté de l’hôpital. Les implants HighLife développés par une jeune entreprise européenne remplacent la valve mitrale native sans recourir à une chirurgie à cœur. Une véritable avancée qui ouvre un espoir pour les patients souffrant d’insuffisance mitrale dont l’état de santé ne permet pas une intervention chirurgicale soulignent les spécialistes.

la patience opérée est sortie de l’hôpital et son état s’est amélioré

L’intervention s’est déroulée dans de bonnes conditions. Les suites ont été simples, avec une sortie de l’hôpital dix jours après l’intervention a précisé aujourd’hui le CHU de Toulouse. Les différents contrôles à deux mois montrent un bon fonctionnement de la prothèse mitrale et l’état général de la patiente s’est très nettement amélioré d’un point de vue fonctionnel.

Cette première en France fait partie d’une étude européenne. Elle fait suite à huit implantations, à Catane en Italie et à Kiev en Ukraine.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.