,

à Toulouse. Macron en rajoute sur « les fainéants »

à Toulouse. Macron en rajoute sur "les fainéants"

Emmanuel Macron est en visite ce lundi à Toulouse. Il a été interrogé sur son discours prononcé en Grèce et ses fameux « Fainéants, cyniques, extrêmes ».

A Toulouse, Emmanuel Macron en rajoute une couche sur « les fainéants » accusés de vouloir freiner la « transformation » de la France et notamment la réforme du droit du travail. Interrogé par des journalistes sur ces propos polémiques prononcés en Grèce, Emmanuel Macron déclare « Je ne l’ai pas fait avec l’esprit de polémique« . Depuis ce discours, cette division présidentielle de la France entre « Fainéants, cyniques, extrêmes » opposés à sa politique et ceux qui seraient a contrario de bons français, provoque un véritable tollé.

Macron ne regrette « absolument pas » d’avoir prononcé le mot « fainéants » Label : BFM TV Date d’ajout : 11/09/2017 Description : Emmanuel Macron a déclaré ce lundi à Toulouse qu’il ne regrettait « absolument pas » d’avoir évoqué vendredi à Athènes des « fainéants » s’opposant à sa politique de réformes, malgré la polémique que ce mot a déclenchée. « Je ne l’ai pas fait avec l’esprit de polémique », a ajouté le chef de l’État.

Répondre
  1. faineants, cyniques & extrêmes…ce sont des insultes gratuites comme certains des predecesseurs, et quasi immediatement cette fois !

    le general de gaulle qui lui etait un grand et vrai chef d’etat, issu du vote populaire, qu’il avait elargi au maximum , et non le contraire , s’appuyait toujours sur l’intelligence des français qui etaitent son but, et non seulement quelques sponsors .

    il disait :  » les français sont un peuple de veau, qui s’avère geniaux dans l’adversité »…le fondement du contrat n’etait pas dans veau, mais dans geniaux face a l’adversité. Aujourdhui l’adversité c’est la minorité d’intérêts aux pouvoir…

    Toutes nos institutions risquent d’en souffrir, apres nos droits et libertés, pour rien, juste pour une poignée de  »copains » ou de  »sponsors » , et des manieres d’ancien regime !

    alors l’arrogance et cynisme, ou sont-ils le plus flagrant exactement ?

  2. Comment, après un plutôt beau discours devant l’Acropole, brouiller toute la communication présidentielle avec un seul mot (fainéants) ?

    Pourquoi toujours penser, en politique comme en entreprise, que ceux qui vous ont précédé sont des fainéants ou des nuls ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *