Alerte aux faux billets dans les Hautes-Pyrénées

La gendarmerie des Hautes Pyrénées vient de lancer une alerte aux faux billet dans le département. Plusieurs faux billets de 100, 50 et 20 euros ont été découverts. Les billets en Euro sont difficilement falsifiable. Pourtant, la gendarmerie des Hautes Pyrénées vient d'annoncer avoir saisi plusieurs fausses coupures de 100, 50 et même 20 euros ces dernières semaines dans la région et plus précisément dans le département des Hautes Pyrénées. Cette alerte a été relayée par d'autres groupes de gendarmerie du sud ouest. ces billets contrefaits ne réagissent pas à la lumière des lampes ultra-violettes Face à ce retour de faux billets, les autorités mettent en garde la population et plus particulièrement les commerçants. Comment reconnaître ces fausses coupures ? Voici les conseils de la gendarmerie : Ils présentent quelques petits défauts qui peuvent être repérés avec un peu d’attention. Au touché, l’impression en relief sur la partie supérieure du billet est absente. Lors de l’observation par transparence, le fil de sécurité est absent et le filigrane est décalé. Enfin, en l’inclinant, l’hologramme ne change pas de couleur. Pour ceux qui possèdent des lampes ultra-violettes, ce billet contrefait ne réagit pas sous cette lumière.
Pour l'heure la gendarmerie ne signale que des fausses coupures de 100, 50 et 20 euros. Photo Archives

La gendarmerie des Hautes Pyrénées vient de lancer une alerte aux faux billet dans le département. Plusieurs faux billets de 100, 50 et 20 euros ont été découverts.

Les billets en Euro sont difficilement falsifiable. Pourtant, la gendarmerie des Hautes Pyrénées vient d’annoncer avoir saisi plusieurs fausses coupures de 100, 50 et même 20 euros ces dernières semaines dans la région et plus précisément dans le département des Hautes Pyrénées. Cette alerte a été relayée par d’autres groupes de gendarmerie du sud ouest.

ces billets contrefaits ne réagissent pas à la lumière des lampes ultra-violettes

Face à ce retour de faux billets, les autorités mettent en garde la population et plus particulièrement les commerçants. Comment reconnaître ces fausses coupures ? Voici les conseils de la gendarmerie :

Ils présentent quelques petits défauts qui peuvent être repérés avec un peu d’attention. Au touché, l’impression en relief sur la partie supérieure du billet est absente. Lors de l’observation par transparence, le fil de sécurité est absent et le filigrane est décalé. Enfin, en l’inclinant, l’hologramme ne change pas de couleur. Pour ceux qui possèdent des lampes ultra-violettes, ce billet contrefait ne réagit pas sous cette lumière.

A propos Toulouse7.com 13592 Articles

Articles de la rédaction du site Toulouse7.com. Parfois des brèves, parfois des reprises de communiqués, ou un rédacteur qui oublie de signer à son nom.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*