Opinion – “Cette rentrée est source d’inquiétude” par Valérie Rabault, députée du Tarn et Garonne

Opinion – « Cette rentrée est source d’inquiétude » par Valérie Rabault, députée du Tarn et Garonne
Photo Twitter/Valérie Rabault

Opinion – “Cette rentrée est source d’inquiétude” par Valérie Rabault, députée du Tarn et Garonne

Comme celles des années précédentes, la rentrée 2017 bénéficie de nouvelles créations de postes d’enseignants dans les établissements de notre département : ces créations résultent des choix budgétaires de la précédente majorité. Au total, 30 nouveaux postes sont créés. Ceci porte à près de 260 le nombre de postes créés depuis 2012, ce qui en relatif est le chiffre le plus élevé de toute la région Occitanie.
Outre ces nouvelles créations de postes, cette rentrée est marquée par l’ouverture de plusieurs formations pour les lycéens et étudiants, comme par exemple le nouveau BTS SIO (service informatique aux organisations) au lycée de Caussade, actant la volonté de développer sur notre territoire de véritables filières post bac.
Mais cette rentrée est aussi source d’inquiétudes qui pour l’heure ne sont pas levées :

la fin des emplois aidés risque de menacer les activités périscolaires des enfants

– la semaine de 4,5 jours est en débat dans certaines écoles, même si dans la 1ere circonscription de Tarn-et-Garonne aucune commune n’a fait le choix de revenir à 4 jours.
– la fin des emplois aidés annoncée par la Ministre du travail risque de menacer les activités périscolaires des enfants, faute de pouvoir réaliser le recrutement des animateurs. Si les emplois aidés dans l’Education nationale devraient être pérennisés, il n’en est en revanche pas de même pour les associations, ni pour les communes. A l’Assemblée nationale, nous poursuivrons notre mobilisation lors du débat budgétaire pour que le nouveau Gouvernement revienne sur sa décision.
Enfin, à l’occasion de cette rentrée, je souhaite remercier les équipes de direction des établissements scolaires, les enseignants, les personnels de l’Education nationale, les agents municipaux, départementaux et régionaux et l’inspection académique pour leur mobilisation au service des jeunes Tarn-et-Garonnaises et Tarn-et-Garonnais.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.