Nicolas Hulot se prononce contre la LGV entre Bordeaux et Toulouse

Nicolas Hulot se prononce contre la LGV entre Bordeaux et Toulouse
Photo DP

Nicolas Hulot s’est prononcé ce mercredi contre la construction de nouvelles lignes à Grandes Vitesse LGV en France. L’arrivée du TGV à grande vitesse à Toulouse est menacée.

Nicolas Hulot ne souhaite pas aujourd’hui un Train à Grande Vitesse TGV sur Ligne à Grande Vitesse LGV entre Bordeaux et Toulouse. Le désormais ministre d’État, ministre de la Transition écologique et solidaire, au sein des gouvernements Philippe, s’est prononcé contre ce mercredi matin dans une interview accordée à la radio France Infos. Le ministre d’Emmanuel Macron et ex présentateur vedette de la chaîne TF1 a justifié cette position pour des motifs financiers. “C’est pas franchement la priorité, très sincèrement. C’est pas la priorité de faire de nouvelles LGV. Si on avait les moyens, volontiers. Mais on n’a pas les moyens” a t il déclaré, reprenant en cela une déclaration sibylline d’Emmanuel Macron alors en course pour l’Elysée.

Ce projet de ligne à grande vitesse a été acté voilà de nombreuses années et repoussé par plusieurs gouvernements successifs. Porté aujourd’hui par les présidents des principales collectivités locales de la région, ce projet est soutenu à droite comme à gauche, par Carole Delga ou Jean Luc Moudenc. Une ligne à Grande Vitesse entre Bordeaux et Toulouse permettrait de réduire considérablement le temps de trajet entre Toulouse et Paris.

La position de Nicolas Hulot est elle celle de l’ensemble du gouvernement, du Premier ministre et du Président de la République ? Sonne t elle la fin d’un projet pourtant considéré comme utile au développement du sud ouest de la France et de la région Occitanie ? Sur les réseaux sociaux, l’annonce de Nicolas Hulot a provoqué une vague de protestations.

A propos Toulouse7.com 14234 Articles

Articles de la rédaction du site Toulouse7.com. Parfois des brèves, parfois des reprises de communiqués, ou un rédacteur qui oublie de signer à son nom.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*