Centrafrique : trois Casques bleus tués en une semaine

Centrafrique : trois Casques bleus tués en une semaine
Photo Archives

Centrafrique : deux nouveaux Casques bleus tués à Bangassou, selon la MINUSCA

La Mission multidimensionnelle intégrée de stabilisation des Nations Unies en Centrafrique (MINUSCA) a déploré mardi soir la mort de deux Casques bleus dans le sud-est du pays.

Les deux Casques bleus qui appartenaient au contingent marocain ont été tués mardi après-midi dans la ville de Bangassou, à 700 kilomètres de la capitale Bangui, dans une embuscade tendue par des éléments présumés anti-Balaka. Un autre soldat de la paix a été légèrement blessé dans cette embuscade. La MINUSCA a indiqué que cette attaque s’est produite alors que les Casques bleus effectuaient un ravitaillement en eau pour les besoins humanitaires de la ville.

membres présumés des milices anti Balaka

Cet incident meurtrier intervient seulement deux jours après une autre attaque mortelle survenue également à Bangassou. Dimanche, un autre soldat de la paix marocain avait été tué lors d’une attaque perpétrée par des membres présumés de milices anti-Balaka.

Ce dernier incident porte à trois le nombre de Casques bleus ayant perdu la vie et à quatre, celui des blessés à Bangassou au cours de cette semaine.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.