La Grèce de retour sur le marché obligataire

La Grèce de retour sur le marché obligataire

Après trois ans d’absence, Athènes s’apprête à faire son grand retour sur le marché obligataire, le marché où les États et les entreprises peuvent se financer. Il s’agit d’un premier test, pour voir si les investisseurs acceptent de lui prêter de l’argent. Car si le pays va mieux, sa dette culmine toujours à 180 % du PIB.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.