Soudan du Sud. tentatives de paix

Face à la reprise des combats dans deux régions du Soudan du Sud, le Sous-Secrétaire général aux opérations de maintien de la paix, El Ghassim Wane, a appelé jeudi les membres du Conseil de sécurité à fournir un « appui actif » à la récente initiative de l’Autorité intergouvernementale pour le développement (IGAD) d’organiser un forum visant à relancer la mise en œuvre de l’accord de paix de 2015.

cessez le feu unilatéral

L’environnement sécuritaire « demeure instable » au Soudan du Sud, où le besoin d’un « cessez-le-feu crédible et durable » se fait cruellement sentir, a mis en garde M. Wane.

Depuis l’annonce d’un cessez-le-feu unilatéral par le Président sud-soudanais, Salva Kiir, en juin dernier, a-t-il poursuivi, la Mission des Nations Unies au Soudan du Sud (MINUSS) a en effet rapporté une reprise des combats dans les régions du Haut-Nil et de l’Équatoria, où le Mouvement/Armée populaire de libération du Soudan pro-gouvernemental (M/APLS Gouvernement) s’efforcerait de reprendre des territoires au M/APLS dans l’opposition.

De plus, a ajouté le Sous-Secrétaire général, malgré le Dialogue national lancé par le Président Kiir, le 22 mai, pour redonner vie au processus politique, des décisions récentes sapent l’instauration d’un environnement propice au dialogue, comme le remplacement, le 17 juillet dernier, de six membres du M/APLS dans l’opposition fidèles à l’ancien Premier Vice-Président Riek Machar, par des alliés de l’actuel Premier Vice-Président, Taban Deng Gai, au sein de l’Assemblée législative nationale de transition.

Face à l’impasse actuelle dans laquelle se trouve la mise en œuvre de l’accord de paix de 2015, l’IGAD, une organisation régionale, a décidé, à l’issue du 31ième Sommet extraordinaire de ses chefs d’État et de gouvernement sur le Soudan du Sud, en juin dernier, de lancer un Forum de haut niveau pour redynamiser la mise en œuvre de l’accord. Suite à cette décision, l’organisation régionale d’Afrique de l’Est a publié, le 2 juillet, des modalités et un calendrier pour la tenue de ce Forum. Pour avoir des chances aboutir, a estimé M. Wane, cette l’initiative de l’IGAD exige l’« appui actif » du Conseil.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.