Tour de France. le col du Galibier, décisif pour la victoire

Tour de France. le col du Galibier, décisif pour la victoire
Le profil du col du Galibier. Crédit Tour de France.

Le Tour de France est de retour dans la montagne ce mercredi avec la 17e étape entre La Mure et Serre Chevalier. Le col du Galibier classé Hors Catégorie est au programme.

Le col du Galibier est le plus haut col de ce Tour de France 2017. Il est aujourd’hui au programme pour les coureurs de la Grande Boucle. Col très difficile parce que très haut, très long et très pentu, ce col du Galibier situé en fin d’étape devrait être décisif pour la victoire d’étape mais aussi et surtout pour la victoire finale dans cette compétition.

Km 30.0 – Col d’Ornon 5.1 km de montée à 6.7% – catégorie 2
Km 78.5 – Col de la Croix de Fer (2 067 m) 24 km de montée à 5.2% – catégorie H
Km 132.5 – Col du Télégraphe (1 566 m) 11.9 km de montée à 7.1% – catégorie 1
Km 155.0 – Col du Galibier (2 642 m) Souvenir Henri Desgrange 17.7 km de montée à 6.9% – catégorie H

Sur cette étape longue de 183 kilomètres les coureurs auront plus de 58 kilomètres d’ascension à franchir. Déjà fatigués par les cols précédents, les coureurs auront à franchir la plus grosse difficulté en fin de parcours. Il est fort probable que les coureurs qui passeront en tête à 2642 mètres, pourront lutter pour la victoire d’étape jugée dans la vallée après une descente longue d’une vingtaine de kilomètres et un dénivelé négatif de 1200 mètres.

les passages les plus durs du col du Galibier se situent au sommet

Avec l’altitude, la fatigue devrait se faire sentir dès le passage du col du Télégraphe. Ce col, déjà très compliqué avec des rampes supérieures à 9%, mène au col du Galibier. Là les coureurs vont avoir à gérer la montée en haute altitude : les corps et les muscles seront mis à rude épreuve dès 2000 mètres d’altitude dans une atmosphère où l’oxygène est moindre. Difficulté supplémentaire : les passages les plus difficiles se situent dans le haut du col avec là encore des passages à plus de 9%. Ce sommet pourrait donc permettre aux grimpeurs d’accroitre les écarts au classement général.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.