Parly rend hommage au général de Villiers et salue la nomination de Lecointre

La succession du chef d’état-major des armées ou un couac estival dans le quinquennat Macron. Le général de Villiers a démissionné après avoir protesté contre la réduction des budgets militaires. Il est remplacée par le général Lecointre. La ministre des armées Florence Parly s’est exprimée via un communiqué de presse. Le voici in extenso :

Le chef d’état-major des armées, le général d’armée Pierre de Villiers, a remis aujourd’hui sa démission au Président de la République, qui l’a acceptée.

Florence Parly, ministre des Armées, respecte son choix. Elle rend hommage à l’action du général de Villiers, qui a conduit avec succès, depuis le 15 février 2014, les opérations de la France sur tous les théâtres où nos armées ont été engagées, à l’étranger comme sur le territoire national, et qui aura grandement contribué à transformer le ministère, à préparer l’avenir de notre Défense et à faire de notre armée l’une des meilleures au monde.

La ministre des Armées salue la nomination du général de corps d’armée François Lecointre pour lui succéder en tant que nouveau chef d’état-major des armées. Officier exceptionnel et expérimenté, il bénéficie de toute sa confiance pour faire face aux nombreux défis qui attendent les armées. Elle s’entretiendra avec lui dès aujourd’hui.

Florence Parly adresse aux hommes et femmes du ministère des Armées un message d’ambition et d’engagement face aux nombreux défis opérationnels, capacitaires et budgétaires auxquels ils sont confrontés. Le Président de la République, chef des Armées, l’a rappelé récemment : les armées auront les moyens de mener les missions qui leur sont confiées.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.