Héros des guerres de Yougoslavie, François Lecointre nommé CEMA

Héros des guerres de Yougoslavie, François Lecointre nommé CEMA
Photo le Général Lecointre en mission en Afrique Par TaxandriarockTravail personnel, CC BY-SA 3.0

François Lecointre a été nommé Chef d’Etat Major des Armées ce mercredi. Il succède à Pierre De Villiers démissionnaire. François Lecointre va désormais gérer une forte baisse des budgets militaires. Qui est ce nouvel homme fort des armées Françaises ?

François Lecointre est le nouveau chef d’Etat Major des Armées CEMA. Sous l’autorité du chef de l’Etat, chef des armées Emmanuel Macron il va désormais diriger les trois armées Françaises : l’armée de terre, l’armée de l’air, la marine plus les services de renseignement militaires et les nouvelles armées de Cyberdéfense. François Lecointre général de corps d’armée et futur général d’armée 5 étoiles, a fait carrière dans l’infanterie. Il est connu pour un fait d’arme lors des guerres de Yougoslavie et plusieurs écrits sur les problématiques contemporaines des violences armées.

Saint Cyrien promotion Monclar

Sa biographie complète (avec Wikipedia) : François Lecointre, né le 6 février 1962 à Cherbourg, est un général de corps d’armée français, chef d’État-Major des armées depuis le 19 juillet 2017. François Lecointre étudie à l’École spéciale militaire de Saint-Cyr (promotion général Monclar) de 1984 à 1987, puis à l’École de l’infanterie de 1987 à 1988, avant d’incorporer le 3e régiment d’infanterie de marine de 1988 à 19913.

De 1993 à 1996, il est commandant de compagnie de combat du 3e régiment d’infanterie de marine à Vannes. À ce titre, le capitaine Lecointre est engagé dans les forces françaises sous commandement de la Force de protection des Nations unies (FORPRONU) lors de la guerre de Bosnie-Herzégovine. Sur ordre du général Hervé Gobilliard et du colonel Erik Sandahl, il mène, avec le lieutenant Bruno Heluin, deux sections à l’assaut — au corps-à-corps, baïonnette au canon —, contre les forces armées serbes de Bosnie, lors de la reprise du pont de Vrbanja à Sarajevo le 27 mai 1995.

chef du cabinet militaire du Premier ministre Manuel Valls

De 1996 à 1999, il forme, à l’école de Coëtquidan (Morbihan), des élèves officiers, comme instructeur en tactique. Puis, de 2005 à 2007, le colonel Lecointre est chef de corps du 3e régiment d’infanterie à Vannes. À partir du 1er août 2011, il occupe le poste de commandant de la 9e brigade d’infanterie de marine à Poitiers. Nommé général, il est le commandant de la mission de formation de l’Union européenne au Mali en 2013.

Chef du cabinet militaire du Premier ministre depuis août 2016, il est nommé le 19 janvier 2017 par décret de François Hollande à la première section d’officiers généraux pour prendre rang de général de corps d’armée le 1er mars suivant. Le 19 juillet 2017, il est nommé chef d’État-Major des armées par le président Emmanuel Macron, à la suite de la démission du général de Villiers ; il entre en fonction le lendemain de sa nomination.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.