Fortes chaleurs. où trouver de la fraîcheur à Toulouse

Fortes chaleurs. où trouver de la fraîcheur à Toulouse

Météo France annonce de fortes chaleurs ce début de semaine sur Toulouse et tout le sud ouest de la France. Le thermomètre va grimper au delà des 30 degrés lundi et mardi. Que faire pour éviter la chaleur ?

A Toulouse, la chaleur est souvent amplifiée, par les briques et le macadam. En fin de journée ou en début de soirée, les températures annoncées par les prévisionnistes peuvent rapidement grimper sous l’effet de la réverbération dans les rues de Toulouse. Il est donc conseillé de prendre quelques précautions pour bien passer la vague de chaleur annoncée ce week end mais aussi la semaine prochaine.

Et en premier lieu, profiter des temps de fraicheur, le matin ou dans la nuit. Ainsi il peut être judicieux d’aérer son logement la nuit et refermer portes et volets dans la journée. Dans tous les cas, bien s’hydrater au fil des heures. Ne pas oublier que les salles de cinéma sont climatisées aux heures les plus chaudes ….

A Toulouse ou dans la proche région, existent quelques havres pour ne pas subir la chaleur mais au contraire en profiter.

Les piscines municipales :

Elles devraient être prises d’assaut samedi et dimanche par les Toulousains qui ne souhaitent ou ne peuvent quitter la ville rose. Une préférence pour l’ile du Ramier et la piscine Nakache, chef d’oeuvre d’architecture socialiste.

Les parcs et jardins publics ou les bords de Garonne

Nombreux à Toulouse et variés dans leurs compositions, ils offrent des sites moins exposés à la réverbération. Le jardin du Grand Rond, celui de l’Observatoire ou encore les bords de Garonne sont des lieux très agréables.

Forêts et lacs de la région

Et pourquoi pas un petit tour à la campagne ? Pour la journée ou quelques heures, à quelques kilomètres de Toulouse : la forêt de Bouconne, la Ramée, ou les alentours de Revel.

A propos Toulouse7.com 13604 Articles

Articles de la rédaction du site Toulouse7.com. Parfois des brèves, parfois des reprises de communiqués, ou un rédacteur qui oublie de signer à son nom.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*