Le général de Villiers peut-il rester en place ? La réponse de Florence Parly

Le général de Villiers peut-il rester en place ? La réponse de la ministre des Armées Florence Parly


Après l’annonce de coupes dans le budget de la défense, le chef d’état-major des armées CEMA, plus haut chef militaire, Pierre de Villiers s’était emporté et aurait menacé de démissionner, selon le magazine Challenges. Une prise de position qui lui a valu un recadrage de la part d’Emmanuel Macron : “Je suis votre chef”, a rappelé le président de la République aux armées. Pierre de Villiers, dans une tribune publiée dans le Figaro ce 14 juillet, s’est à nouveau montré critique face à la gestion du budget de la Défense. Le chef de l’état-major peut-il rester en place dans ces conditions ? A-t-il toute la confiance du chef de l’État ? A la question de Jérôme Chapuis, la ministre des armées Florence Parly, invitée de RTL, répond que Pierre de Villiers sera présent au défilé du 14 juillet, sans en dire plus sur son avenir. Le rabotage des dépenses publiques annoncés par différents ministre concerne tous les ministères, celui des armées pourrait être amputé de plusieurs centaines de millions d’euros.

1 Commentaire

  1. let’s give him enough and on time…
    c’est ce que soutenait déjà Norman Rockwell en son temps… cf l’affiche du NewYork Post.!

    Avec tout mon respect pour le général de Villiers, vrai chef de nos militaires , même si comme tous les republicains ; ce qu’il fait est loyalement au service d ela France et de ses institutions.
    et autant que je le peux et que celà pése,(… si peu aussi pour Macron, comme nos votes avec sa manière de nous tordre le bras ou nous tromper..!)
    J’ai envie de lui dire , au général de Villiers, que s’il a la même legion d’honneur que Mr Macron ou presque, puisque lui ne l’a pas par mérite mais par fonction,
    il y a une medaille que peu d’officier ose revendiquer , et qu’ils ne l’ont eu par reconnaissance et talents: c’est la medaille militaire. J’espère , que par ses troupes et leur honneur , reconnaissance et protocole, on lui donnera, car il est vient des corps (la legion entre autres) qu’il connaît et dont il a partagé les popotes, avant les salons d el’Elysée, contrairement a d’autres qui ne connaissent que les bergeres Louis XV, On peut être chef des armées statutairement, sans être capable d’être celui des soldats, et peut-être pire : même pas de respect profond au delà des effets du carrierisme politique…
    dans le monde politique, on devrait le savoir, surtout ceux qui ont fait macron a l’ump et au Ps, car un De Ganay sous Louis XIV a couvert sa famille de honte aprés 1 an de maréchalat, et une carriere de terrain…le contraire c’est tellement mieux !
    Ce sont les chefs effectifs qui font les grandes batailles pas les benets , les ”heritiers”, ou les tyrans…
    avec tous mes respects…et la chanson de la legion ”la legion marche vers le front!”– car la qualité celà ne s’use pas ,” true style never die” comme on dit de la ford mustang !!
    respects, mon général
    David Desmonet
    16 juillet 2017 – 23h41

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.