Sud Soudan. des milliers de Civils fuient en Ethiopie

Des milliers de civils sud-soudanais fuient vers l’Éthiopie voisine alors que les troupes gouvernementales progressent dans un bastion rebelle dans la région du Nil Supérieur, a déclaré mercredi le Représentant spécial du Secrétaire général pour le Soudan du Sud, David Shearer, exprimant sa vive inquiétude face à ce qui devenu la crise de réfugiés la plus rapide dans le monde.

Des rapports de l’Organisation internationale pour les migrations (OIM) « suggèrent que les forces gouvernementales s’approchent maintenant de la ville de Maiwut, située à 25 kilomètres au nord-ouest de Pagak. Je suis profondément préoccupé par la situation actuelle », a déclaré M. Shearer, lors d’une conférence de presse à Juba, la capitale sud-soudanaise.

Précisant que l’origine des combats n’est pas encore claire, le Représentant spécial a indiqué que l’avancée des forces militaires gouvernementales « ne sont pas dans l’esprit du cessez-le-feu unilatéral » déclaré par le gouvernement en mai dernier.

M. Shearer a déclaré qu’un « engagement militaire actif » s’était produit la semaine dernière au nord de la ville de Pagak et qu’au moins 25 travailleurs humanitaires ont dû être relocalisés en raison de l’insécurité.

Celui qui est également le chef de la Mission des Nations Unies au Soudan du Sud (MINUSS) a également exprimé sa vive préoccupation concernant un orphelinat près de la ville de Torit, au sud de Juba, encerclé par des forces gouvernementales et des combattants rebelles prêts à se battre.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.