Fusion à venir du Parti Radical de Gauche et du Parti Radical Valoisien

Fusion à venir du Parti Radical de Gauche et du Parti Radical Valoisien
Léon Gambetta figure centrale du Parti radical

Recomposition politique : le Parti radical de gauche valide le principe d’une fusion avec le parti radical valoisien.

Au centre de l’échiquier politique, les choses bougent à côté de La République en Marche d’Emmanuel Macron ou du Modem de François Bayrou. Le parti radical de Gauche dirigé par Sylvia Pinel va probablement fusionner avec le parti radical valoisien. Le comité directeur du PRG en a validé le principe en début de semaine à l’issue d’un comité directeur. “Cette démarche prendra corps avec une université d’été du Parti Radical de Gauche les 16 et 17 septembre à Montpellier. Elle sera co-organisée avec le Parti Radical valoisien et ouverte aux progressistes. A ce titre, une invitation est lancée à l’Union des Démocrates et des Écologistes” a annoncé le PRG ex parti de Bernard Tapie, longtemps dirigé par Jean Michel Baylet.

Soutien indépendant et vigilant à Emmanuel Macron

Sur le calendrier de la fusion et ses modalités : “des groupes de travail seront mis en place et un Comité directeur en novembre sera amené à décider de la tenue d’un congrès de réunification le 9 décembre” a indiqué le PRG dans un communiqué de presse.

“Cette initiative de rassemblement des forces républicaines, laïques, pro-européennes, humanistes et écologistes fondées sur le progrès économique et le progrès social, les libertés publiques et une approche environnementale responsable permettra d’apporter un engagement cohérent à celles et ceux qui souhaitent concourir à la réussite de la France et apporter un soutien indépendant et vigilant au Président de la République” a t on précisé dans l’entourage de Sylvia Pinel.

Le parti radical un peu d’histoire

Le Parti républicain, radical et radical-socialiste, dit Parti radical ou Parti radical valoisien, est le plus ancien parti politique français existant actuellement, classé aujourd’hui au centre droit de l’échiquier politique. Continuation officielle du Parti radical historique, créé en 1901. À la suite de nombreux avatars sous la IVe et la Ve République et du fait de la scission, intervenue en 1972, d’avec les « radicaux de gauche », il se situe désormais au centre droit de l’échiquier politique. Il fait partie, en tant que parti associé, de l’Union pour la démocratie française (UDF), entre 1979 et 2002, puis de l’Union pour un mouvement populaire (UMP), entre novembre 2002 et mai 2011. Il reprend ensuite son indépendance politique et est à l’origine, en 2012, de la création de l’Union des démocrates et indépendants (UDI) (avec Wikipedia)

A propos Toulouse7.com 13592 Articles

Articles de la rédaction du site Toulouse7.com. Parfois des brèves, parfois des reprises de communiqués, ou un rédacteur qui oublie de signer à son nom.

1 Commentaire

  1. Vous auriez du commencer par etre exigeant avec le RPR et le Parti socialiste en n’étant pas aveugle et servile !
    On défend la Loi la République les libertés publiques le droit

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*