Déficit: Edouard Philippe dénonce “un dérapage inacceptable”

Vidéo – Déficit: Edouard Philippe dénonce “un dérapage inacceptable” – La Cour des comptes prévoit un déficit public de 3,2% du PIB en 2017, contre 2,8% initialement prévu par le précédent gouvernement. Le premier ministre qui prépare son discours de politique générale a tenu à s’exprimer sur le sujet. En milieu de semaine, le ministre de l’économie Bruno Le Maire, lui aussi, transfuge de l’ex UMP avait déclaré que la France était “droguée à la dépense publique”. Des déclarations qui annoncent un rabotage des dépenses publiques ? Et dans l’affirmative, quels ministères aura à se serrer la ceinture ?

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.