Le TOP 5 des communes où faire construire sa maison en Haute-Garonne

Le TOP 5 des communes où faire construire sa maison en Haute-Garonne
Photo DP
Le TOP 5 des communes où faire construire sa maison en Haute-Garonne
Photo DP

15 000, c’est le nombre de nouveaux habitants que la Haute-Garonne accueille chaque année ! Une migration vers l’Occitanie qui profite en premier lieu à Toulouse et à son agglomération, mais les ménages n’hésitent pas à s’éloigner pour trouver un terrain à bâtir à un prix abordable. A ce chiffre s’ajoute la progression 23% de ventes nettes de maisons neuves dans le département, selon le Syndicat National des Aménageurs Lotisseurs ( SNAL ) de Haute-Garonne. Afin de vous aider dans le choix de votre lieu de résidence, voici notre sélection des communes toulousaines les plus cotées pour faire construire votre maison

1. Balma, le petit Neuilly toulousain

La commune de Balma se dispute avec le quartier Côte Pavée l’appellation de « Neuilly toulousain ». Au sens strict du terme, Neuilly étant une commune, seule Balma peut prétendre à ce titre tant convoité. Et à raison ! A la limite ouest de Toulouse, aucune commune aussi proche de la capitale occitane ne présente un cadre de vie aussi agréable pour faire construire sa maison : petits commerces, écoles jusqu’au lycée, métro et bus, et un environnement peu urbanisé, en majeure partie constitué de maisons individuelles ou mitoyenne. Ce cadre de vie à cependant un prix : les terrains constructibles à Balma se négocient à 264€/m2 en moyenne soit 158 400€ pour un terrain de 600m2 d’après un constructeur de la région.

2. Le triangle Pibrac – Brax – Léguevin

En lisière de la forêt de Bouconne, ces 3 communes de taille modeste de l’ouest toulousain doivent leur attractivité à leur proximité de Blagnac et de sa zone d’emplois tirée par l’industrie aéronautique. Dépendantes jusqu’il y a peu de Colomiers, Blagnac, voire Toulouse, elles disposent d’écoles jusqu’au collège (Léguevin) et bientôt un Lycée (Pibrac) : un environnement parfait pour les couples avec enfants souhaitant faire construire non loin de Toulouse tout en profitant de la campagne. Que ce soit à Brax, Pibrac ou Léguevin le prix moyen d’un terrain à bâtir se négocie entre 148 et 273€/m2. Un écart qui se justifie par la proximité plus ou moins importante avec Blagnac, Colomiers et les axes routiers.

3. Merville : du nord vers l’ouest

Au nord de Toulouse, Merville est à moins d’une demi-heure de Toulouse et à seulement 15 minutes de Blagnac. Aussi, la commune séduit autant les ménages travaillant sur le pôle d’emploi aéronautique de l’ouest toulousain, que dans le centre de la ville rose. Les projets de construction de maison individuelle commencent donc à fleurir et le prix du foncier est en hausse en raison de cette forte demande : 200€/m2. Un terrain à bâtir à Merville de 600m2 se négocie donc autour de 120 000€ pour profiter d’un cadre de vie préservé et du Labyrinthe du château de Merville classé Parcs et Jardins Remarquables !

4. Muret : la porte Sud de Toulouse

A cheval sur l’autoroute A64 à seulement 15 minutes des portes Sud de Toulouse, Muret est une commune très recherchée des ménages pour réaliser leur projet de construction en raison de sa proximité avec le grand centre commercial de Portet-sur-Garonne et son accès aisé aux zones d’emplois de Basso Cambo ou de Rangueil. Riche en activités culturelles (plus de 30 événements mensuels) et sportives, Muret accueille aussi les enfants de la crèche au lycée. La commune reste encore une commune abordable de l’agglomération toulousaine (entre 90 et 120€/m2). Il est donc possible de trouver des terrains constructibles de plus de 1000m2 à Muret pour moins de 125 000€.

5. Montlaur : faire construire dans le Lauragais

Nous terminons ce TOP 5 des communes où faire construire sa maison en Haute-Garonne par Montlaur dans les collines du Lauragais. Ce petit village d’un peu plus de 1 100 âmes offre le compromis idéal pour faire construire sa maison l’est de Toulouse. A une vingtaine de kilomètres de la ville rose, Montlaur est encore plus proche de Rangueil et Labège, les deux zones d’activités les plus importantes du secteur. Les enfants sont accueillis jusqu’en primaire pour faciliter la vie des parents. A 162€ du mètre carré, les prix des terrains à bâtir sont encore contenus. A titre d’exemple, un terrain constructible sur Montlaur de 600m2 peut se négocier à 100 000€.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.