Najat Vallaud Belkacem en ballotage défavorable pour le 2e tour

Najat Vallaud-Belkacem: “Rien n’est joué dans cette élection et je l’emporterai”

A la différence d’autres ténors de la précédente majorité, Najat Vallaud Belkacem poursuit sa campagne pour les élections législatives. L’ancienne ministre de l’Éducation nationale est qualifiée pour le second tour des législatives mais largement devancée par l’homme d’affaires Bruno Bonnell, candidat de La République en marche, dans la 6e circonscription du Rhône. “Nous avons besoin de contre-pouvoirs”, a toutefois rappelé Najat Vallaud-Belkacem avant de conclure: “rien n’est joué dans cette élection”.

Dans un contexte de forte abstention, le premier tour des élections législatives s’est transformé en bérézina pour les candidats du Parti socialiste. De nombreux ministres et hauts responsables ont été éliminés dès le premier tour, emportés par la vague Macron. Le premier secrétaire du Parti socialiste Jean Christophe Cambadélis est éliminé dès le premier tour de scrutin. Idem pour Benoit Hamon, candidat malheureux à l’élection présidentielle, Mathias Fekl ex ministre de l’intérieur. Etc. Seuls les candidats socialistes ou apparentés, qui n’affrontaient pas de candidats de la République en Marche, réussissent à tirer leur épingle du jeu. Tel est le cas de l’ancien ministre de l’agriculture Stéphane Le Foll, de Manuel Valls, Sylvia Pinel ou Marisol Touraine.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.