Toulouse. Un homme grièvement blessé par un tir par arme à feu de la police

Toulouse. Un homme grièvement blessé par un tir par arme à feu de la police
Les tirs ont été entendus rue Baour Lormian et rue Pantaléon à Toulouse. Photo DP
Toulouse. Un homme grièvement blessé par un tir par arme à feu de la police
Les tirs ont été entendus rue Baour Lormian et rue Pantaléon à Toulouse. Photo DP

Un jeune homme a été grièvement blessé tôt ce mardi matin dans le centre ville de Toulouse touché par des projectiles tirés par la police. Son pronostic vital est engagé.

Un chauffard à bord d’une voiture volée. Un drame a eu lieu cette nuit vers 4h du matin dans le centre ville historique de Toulouse. Un jeune homme qui refusait d’obtempérer à un contrôle de police a d’abord percuté un véhicule de police, blessant l’un des agents des forces de l’ordre. Pris en chasse par une équipe de la Brigade Anti Criminalité BAC, l’homme a refusé une seconde fois de s’arrêter malgré les sommations des forces de police. Les policiers ont alors décidé de faire usage de leur arme. L’homme est blessé par au moins deux projectiles : à la tête et au torse. Selon certaines sources citées par la presse, les policiers lui ont prodigué les premiers secours en attendant une ambulance. L’homme a été transporté dans un état très grave à l’hôpital.

Pour la deuxième fois en moins d’une semaine, des représentants des forces de l’ordre ont décidé de faire usage de leur arme. Cette fois ci la situation est très grave : un homme est en danger de mort. Cet incident soulève de nombreuses interrogations. Une enquête a été ouverte.

1 Commentaire

  1. Cette fois-ci la situation est très grave: un homme à bord d’une voiture volée a refusé d’obtempérer aux forces de l’ordre et les a délibérément attaquées.
    il a joué, il a perdu.
    Pas d’émotion inutile à moins d’être dans le camp des délinquants….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.