grève de la faim de détenus palestiniens dans des prisons israéliennes

L’ONU préoccupée par la poursuite de la grève de la faim de détenus palestiniens dans des prisons israéliennes _ Le Coordonnateur spécial des Nations Unies pour le processus de paix au Moyen-Orient, Nickolay Mladenov, s’est dit préoccupé vendredi par la poursuite de la grève de la faim par des détenus palestiniens protestant contre leurs conditions de détention dans les prisons israéliennes.

« La grève de la faim entre maintenant dans son deuxième mois et il est impératif de trouver une solution le plus tôt possible conformément au droit international humanitaire et aux obligations en matière de droits de l’homme d’Israël », a souligné M. Mladenov dans un communiqué de presse.

« Avec les tensions croissantes dans la rue palestinienne, j’espère que les efforts actuels aboutiront à une règlement immédiat de la question, ce qui est dans l’intérêt de la paix et des initiatives en cours pour relancer un processus politique », a-t-il ajouté.

Le Coordonnateur spécial a demandé à tous les acteurs d’exercer un maximum de retenue, de faire preuve de responsabilité et de prendre toutes les mesures nécessaires pour éviter une escalade des tensions.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.