Sur Toulouse, Macron peu favorable à la LGV veut “désengorger” la rocade

Sur Toulouse, Macron peu favorable à la LGV veut "désengorger" la rocade
Emmanuel Macron devant les maires de France.
Sur Toulouse, Macron peu favorable à la LGV veut "désengorger" la rocade
Emmanuel Macron devant les maires de France.

Emmanuel Macron s’est prononcé ce jeudi sur plusieurs dossiers touchant la ville de Toulouse. Interrogé sur la chaîne LCP, il n’a pas souhaité “trancher définitivement” sur l’arrivée du TGV sur ligne à Grande vitesse Paris Bordeaux Toulouse mais a pointé une offre cohérente d’Air France entre Paris et Toulouse. Sibyllin l’ancien ministre de l’économie qui avait décidé de la privatisation de l’aéroport de Toulouse Blagnac s’est interrogé “Toulouse-Paris, il y a une navette Air France qui est très pertinente. Est-ce que ma priorité en terme d’infrastructure de transports c’est de redéployer énormément d’argent pour venir par le train nous donner quelque chose qui existe par l’avion ?

à rebours des positions de Carole Delga ou Jean Luc Moudenc

Un positionnement qui devrait faire bondir la présidente de la région Occitanie Carole Delga (PS) et le maire de Toulouse (LR) en première ligne pour défendre ce dossier nécessaire selon eux au développement de la région.

A LIRE AUSSI : L’ancien maire de Toulouse Philippe Douste Blazy votera Macron à la présidentielle

Autre point sur lequel, est intervenu le désormais favori des sondages d’opinion pour cette élection présidentielle : le désengorgement de la rocade de Toulouse. Un véritable serpent de mer de la politique locale. Sur ce dossier, Emmanuel Macron a jugé ce dossier “très prioritaire, c’est un vrai sujet de travaux public aussi” a t il déclaré. Dans la perspective d’une deuxième rocade comme l’avait proposé en son temps un Philippe Douste Blazy qui vote aujourd’hui Macron ? Ou par le développement de nouvelles infrastructures de transports en commun ? Sur ce point, Emmanuel Macron ne s’est pas prononcé.

Vidéo – Emmanuel Macron sifflé par les maires de France Label : Ça Zap – Extraits TV Date d’ajout : 23/03/2017 Emmanuel Macron a notamment été sifflé, puis applaudi, par plusieurs élus durant sa prestation. En cause : sa volonté d’exonérer 80 % des ménages de la taxe d’habitation. Pour le candidat d’En marche !, « c’est un impôt qui est injuste socialement, qui pèse le plus en relatif sur les classes moyennes. C’est un impôt qui est injuste sur le plan territorial, il pèse plus sur les villes moyennes, les villes centres, les ruralités ».

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.