42 réfugiés sont morts au large du Yemen

42 réfugiés sont morts au large du Yemen
Les Nations Unies soupçonnent une attaque délibérée contre des civils.
42 réfugiés sont morts au large du Yemen
Les Nations Unies soupçonnent une attaque délibérée contre des civils.

Jeudi 42 personnes, dont des réfugiés, sont morts dans l’incendie d’un bateau transportant environ 145 passagers, parmi eux des femmes et des enfants, au large de la côte ouest du Yémen, près d’Al Hudaydah. Le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) a réclamé lundi une enquête. « Plus de quarante personnes ont perdu la vie dans cette attaque contre des civils fuyant la violence et la guerre », a déclaré le Haut-Commissaire des Nations Unies pour les réfugiés, Filippo Grandi. « Beaucoup de questions restent sans réponse sur les circonstances de cet événement horrible. Nous appelons toutes les parties au conflit à mener des enquêtes pour s’assurer que les responsables rendent des comptes et pour empêcher que cela ne se reproduise ».

une attaque contre des civils

Bien que les circonstances entourant l’attaque de jeudi ne soient pas encore claires, selon le droit international, les civils ne doivent pas être attaqués et les parties belligérantes doivent faire tout leur possible pour protéger les civils.

Le Yémen est plongé dans une crise humanitaire et risque de connaître une famine. Sur les trois millions de Yéménites déplacés par le conflit, un million sont rentrés chez eux dans des conditions précaires et deux millions restent déplacés.

Le pays accueille également près de 280.000 réfugiés et demandeurs d’asile enregistrés, pour la plupart originaires de Somalie. L’année dernière, plus de 117.000 réfugiés et migrants sont arrivés au Yémen.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.