François Fillon mis en examen pour plusieurs délits

François Fillon mis en examen pour plusieurs délits
François Fillon présentait lundi son programme économique pour l'élection présidentielle.
François Fillon mis en examen pour plusieurs délits
François Fillon présentait lundi son programme économique pour l’élection présidentielle.

François Fillon candidat de la droite pour l’élection présidentielle de 2017 a été mis en examen ce mardi pour des faits qualifiés de “détournement de fonds publics”, “recel et complicité d’abus de biens sociaux” et “manquements aux obligations de déclaration à la Haute autorité sur la transparence de la vie publique”. Les magistrats en charge du dossier ont considéré, selon la formule du Code de procédure pénale, que des “faits graves et concordants” permettaient cette mise en examen. François Fillon reste présumé innocent. Mais l’annonce effective de cette série de mises en examen pour plusieurs infraction résonne comme un coup de tonnerre dans une campagne parasitée par les procédures judiciaires à son encontre ou celles diligentées contre le FN et Marine Le Pen.

Malgré l’annonce de ces mises en examen, le statut politique de François Fillon n’est pas modifié. La fronde menée par une partie de sa famille politique a échoué. L’ancien Premier ministre de Nicolas Sarkozy restera le candidat de l’élection présidentielle de 2017. Et ce quoi qu’il arrive a t il martelé. Ce même François Fillon avait pourtant annoncé qu’il se retirerait de la course à l’Elysée, si son honneur était atteint s’il était mis en examen.

Initialement prévue mercredi, la convocation du candidat Fillon en vue de la notification de sa mise en examen a finalement eu lieu ce mardi.

Vidéo – Candidat et mis en examen : le reniement de François Fillon Label : NouvelObs Montage 14/03/2017 C’est officiel. François Fillon a été mis en examen ce mardi, notamment pour détournement de fonds publics et recel d’abus de biens sociaux, dans l’enquête sur les soupçons d’emplois fictifs de son épouse et ses enfants comme assistants parlementaires. Mais il reste toujours le candidat républicain dans la course à la présidentielle. On peut désormais le dire : François Fillon n’a pas tenu sa parole. Regardez.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.