Vents violents. l’Alerte météo vigilance orange prolongée lundi à Toulouse

Vents violents. l'Alerte météo vigilance orange prolongée lundi à Toulouse
L'alerte est désormais prolongée jusqu'à mardi matin sur ces 4 départements. Le vent va cependant s'atténuer dans l'après midi.
Vents violents. l'Alerte météo vigilance orange prolongée lundi à Toulouse
L’alerte est désormais prolongée jusqu’à mardi matin sur ces 4 départements. Le vent va cependant s’atténuer dans l’après midi.

Météo France maintient 4 départements d’Occitanie en alerte météo aux vents violents. Sont concernée, comme dimanche, les départements de la Haute Garonne et Toulouse, le Tarn, le Tarn et Garonne et l’Aveyron. L’alerte est valable jusqu’à mardi matin 6h. Les prévisionnistes font état d’un “épisode d’Autan durable se produisant 1 à 2 fois par an”.

Le Lauragais et les Monts de Lacaune

Dans les prochaines heures, pas d’amélioration. Le vent de sud est va encore souffler avec violence. Le bulletin d’alerte : les rafales les plus fortes déferlent des Monts de Lacaune au Lauragais jusqu’aux côteaux de Lomagne ainsi que du Lévezou au nord-ouest de l’Aveyron, avec des valeurs de 100 à 110 km/h, parfois 120 à 130 km/h sur le sud du Tarn, de la Montagne Noire aux Monts de Lacaune.

Ce vent d’autan violent se maintient aujourd’hui, ne commençant à s’atténuer qu’en fin d’après-midi.
Par ailleurs, le déferlement de fortes vagues sur le littoral des Pyrénées Orientales, de l’Aude et de l’Hérault pourra occasionner des submersions marines sur les partie basses ou exposées.

Conseils de comportement
* Limitez vos déplacements et renseignez vous avant de les entreprendre.
* Prenez garde aux chutes d’arbres ou d’objets divers.
* N’intervenez pas sur les toitures.
* Rangez les objets exposés au vent.
* Prenez, si possible, les premières précautions face aux conséquences d’un vent violent dans votre région.
* Installez impérativement les groupes électrogènes à l’extérieur des bâtiments.

A propos Toulouse7.com 13592 Articles

Articles de la rédaction du site Toulouse7.com. Parfois des brèves, parfois des reprises de communiqués, ou un rédacteur qui oublie de signer à son nom.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*