,

La chasse Française intercepte 2 bombardiers Russe au large de la France

La chasse Française intercepte 2 bombardiers Russe au large de la France
Crédit Photo Ministère de la Défense

Un nouvel incident aérien a opposé la France et la Russie ce jeudi. Plusieurs incidents du même genre ont eu lieu ces derniers mois selon la presse britannique. Les faits ont été rapportés jeudi soir par le ministère de la défense. Voici comment des chasseurs français ont intercepté et contrôlé un bombardier russe qui volait au large des côtes françaises (selon le ministère de la Défense) :

Jeudi 9 février, deux bombardiers stratégiques russes Tu-160 Blackjack ont survolé les eaux internationales et se sont approchés d’une centaine de kilomètres des côtes françaises, sans pénétrer notre espace aérien. Ils ont été interceptés et escortés par les chasseurs de l’armée de l’air tout au long de cette approche des côtes. En parallèle, dès 7h30, la Haute autorité de défense aérienne (HADA) a déployé un Awacs E-3F pour suivre la progression des chasseurs russes, et a positionné un avion ravitailleur C-135 sur zone vers 11h.

souveraineté de l’espace aérien de la France et de l’Espagne

Vers 12h30, à l’approche des bombardiers russes près des côtes françaises, la HADA fait décoller deux Mirage 2000-5 de la Permanence opérationnelle (PO) de Lorient pour les intercepter et les escorter, ainsi qu’un Rafale de la PO de Saint Dizier, pour une interception à 13h. Descendant en direction de l’Espagne, ce dispositif a accompagné les avions russes jusqu’à l’arrivée des chasseurs espagnols F-18 avant que les bombardiers russes n’entament leur trajet retour.

Ces interceptions et escortes ont été dirigées par le Centre national des opérations aériennes de Lyon Mont-Verdun, en étroite collaboration avec les deux centres d’opération de l’OTAN du nord (Uedem) et du sud (Torrejón). L’armée de l’air aura engagé pour cette mission de protection de l’espace aérien deux Rafale, deux Mirage 2000-5, un avion ravitailleur C-135 et un E-3F Awacs, qui ont permis de garantir la souveraineté de l’espace aérien national.

Rédigé par Toulouse7.com

Articles de la rédaction. Le plus souvent sur un oubli de signature ou dans la vitesse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*