Toulouse. un gang violent spécialisé dans le trafic de drogue démantelé

Au cours des perquisitions, le chien stup Achille et son maître auront notamment permis de découvrir 400 g de cannabis, 230 g d'herbe et 7 g de cocaïne. 7200 euros en espèces, un poing américain, et divers matériels liés aux stupéfiants ont également été saisis. Les deux individus directement mis en cause ont été incarcérés en attendant leur comparution en fin de semaine.
Les enquêteurs ont saisi de la drogue et de fortes sommes d'argent en liquide. crédit photo gendarmerie TSM
Au cours des perquisitions, le chien stup Achille et son maître auront notamment permis de découvrir 400 g de cannabis, 230 g d'herbe et 7 g de cocaïne. 7200 euros en espèces, un poing américain, et divers matériels liés aux stupéfiants ont également été saisis. Les deux individus directement mis en cause ont été incarcérés en attendant leur comparution en fin de semaine.
Les enquêteurs ont saisi de la drogue et de fortes sommes d’argent en liquide. crédit photo gendarmerie TSM

3 membres d’un gang violent spécialisé dans le trafic de drogue et les extorsions de fonds ont été arrêtés en début de semaine à Fenouillet et Lespinasse dans la banlieue nord de Toulouse.
Le lundi 6 février, ce sont près de 50 gendarmes qui ont procédé à l’interpellation de trois individus demeurant sur Fenouillet (31) et Lespinasse(31) impliqués dans des violences en réunion, extorsion et trafic de stupéfiants a indiqué mercredi une source proche du dossier. Cette opération a été menée à l’issue d’une vaste enquête menée depuis plusieurs semaines par les militaires de la Communauté de brigades de Saint Jory appuyés par la Brigade de Recherches de Toulouse Saint Michel.

cannabis et cocaine

Au cours des perquisitions, le chien stup Achille et son maître auront notamment permis de découvrir 400 g de cannabis, 230 g d’herbe et 7 g de cocaïne. 7200 euros en espèces, un poing américain, et divers matériels liés aux stupéfiants ont également été saisis. Les deux individus directement mis en cause ont été incarcérés en attendant leur comparution en fin de semaine a précisé la gendarmerie.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.