La Banquise Polaire à un plus bas historique

La Banquise Polaire à un plus bas historique
Dans l'Arctique et l'Antarctique, les températures sont bien au-dessus de la normale
La Banquise Polaire à un plus bas historique
Dans l’Arctique et l’Antarctique, les températures sont bien au-dessus de la normale

Les surfaces des banquises arctique et antarctique n’ont jamais été aussi faibles durant un mois de janvier, depuis le début des mesures indique ce jeudi 9 février les spécialistes de Météo France. Explication donnée par les météorologues “les températures de l’air ont été particulièrement élevées au cours des derniers mois dans les régions polaires”.

Au mois de janvier, la température moyenne de l’air a parfois dépassé de 10 degrés les normales de saison

Le précédent record historique datait de 2016. Il est largement battu cette année : Les mesures réalisées depuis la fin des années 1970 montrent que la banquise arctique s’amenuise régulièrement. Sur la période 1981-2010, la moyenne de l’extension de la banquise en janvier est de 15,64 millions de km². Ce mois de janvier 2017, l’extension moyenne n’est que de 13,38 millions de km², soit un déficit de 1,26 millions de km². Il s’agit d’un record, devant celui du mois de janvier… 2016 précise météo France.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.