Toulouse. la préfecture lève le plan grand froid et soulève la colère des travailleurs sociaux

Toulouse. la préfecture lève le plan grand froid et soulève la colère des travailleurs sociaux
Météo France prévoit des températures proches de 0 les prochaines nuits à Toulouse.
Toulouse. la préfecture lève le plan grand froid et soulève la colère des travailleurs sociaux
Météo France prévoit des températures proches de 0 les prochaines nuits à Toulouse.

Activé depuis le 16 janvier dernier, le plan grand froid a été levé aujourd’hui avec des conditions météorologiques plus clémentes a annoncé la préfecture de Haute Garonne. A Toulouse, Les professionnels de l’urgence sociale, regroupés au sein du GPS ont condamné la fermeture annoncé du gymnase Montané ouvert à Toulouse. Un lieu qui a accueilli 42 personnes pour la seule nuit de lundi à mardi.

Face à cette situation, la préfecture a indiqué que toutes “les personnes vont bénéficier d’une évaluation sociale et d’une prolongation de leur mise à l’abri selon d’autres modalités“. Une décision jugée insuffisante pour les professionnels de l’urgence sociale toulousains qui rappellent que ces Toulousains sans abris ” vont de nouveau passer leurs nuits dehors” et “seront confrontés à l’absence de solutions d’urgence et devront appeler, des jours et des jours, le 115 en vain“.

hiver 2017

Les travailleurs sociaux reconnaissent qu’à Toulouse “Les places créées le mois dernier, dans le cadre de la période hivernale, ont permis à 350 personnes supplémentaires (foyer et hôtel) de trouver un répit mais cela ne suffit pas !”. Mais pour ce collectif  composé de travailleurs au contact quotidiennement avec la grande pauvreté “Notre société a le devoir et la responsabilité de protéger les plus fragiles et demande le maintien de cet accueil indispensable, car il est intolérable que quiconque dorme dehors en plein hiver“.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.