L’Américain Hyperloop, train du futur s’installe à Toulouse Francazal

L'Américain Hyperloop, train du futur s'installe à Toulouse Francazal
Les premiers travaux d'installation sont prévus dès 2017 sur le site de Francazal
L'Américain Hyperloop, train du futur s'installe à Toulouse Francazal
Les premiers travaux d’installation sont prévus dès 2017 sur le site de Francazal

La société Hyperloop Transportation Technologies basée à Playa Vista, en Californie spécialiste du transport futuriste à grande vitesse Hyperloop™, a choisi de s’implanter à Toulouse, sur le site de l’ancienne base aérienne de Francazal.

L’accord a été signé ce 24 janvier par Dirk Ahlborn et Bibop Gresta, les deux dirigeants de l’entreprise, Jean-Luc Moudenc, Maire de Toulouse et Président de Toulouse Métropole, Carole Delga, Présidente de la Région Occitanie, et Pascal Mailhos, préfet d’Occitanie.

Hyperloop™ est un concept de transport innovant, introduit par Elon Musk, qui fonctionnera avec des capsules lévitant dans des tubes à basse pression à une vitesse pouvant atteindre 1200 km/h. Présenté comme “Sûr, rapide et économe en énergie”, il pourrait révolutionner la mobilité et le transport des biens et des passagers au cours de la prochaine décennie.

Hyperloop amenagement Toulouse Francazal Agence François Leclercq
Plan du futur centre Hyperloop sur la zone de Toulouse Francazal avec une rampe de test grandeur nature.

50 emplois annoncés à Toulouse

A Toulouse, les premiers aménagements seront lancés dès 2017. Ce projet permettra la création d’environ 50 emplois directs dans un premier temps. HTT implantera à Toulouse un Hyperloop™ Innovation Hub regroupant : 1) son centre de recherche & développement européen avec une trentaine d’ingénieurs et doctorants, chargés de mettre en œuvre le développement du programme, de perfectionner les technologies existantes et de développer de nouvelles technologies 2) une piste d’essai d’une longueur d’environ 1 km 3) la Hyperloop™ Academy, plate-forme de relation avec les universités et les laboratoires de recherche 4) le Hyperloop™ Lab, incubateur de start-up travaillant sur des technologies connexes au projet Hyperloop™

Hyperloop Transportation Technologies, Inc. (HTT, HyperloopTT) a été créée en novembre 2013 par Dirk Ahlborn (CEO) et Bibop Gresta (Chairman).

1 Commentaire

  1. Ce projet présenté il y a quelques temps en Californie a été retoqué. Les incertitudes sur les plans thermique, magnétique et énergie à mettre en œuvre ont paru pour les autorités US d’un fort niveau de n’importe quoi.
    Le futur n’est pas de transporter Delga et ses sbires mais de développer le transport rapide et fiable des idées et des images. Cela se nomme la visioconférence. Même Mélenchon est capable de faire projeter son image dans une lointaine salle de meeting.
    Le pathétique c’est l’incroyable ignorance technique de nos “décideurs”. On n’est pas loin des avions renifleurs de Giscard.
    A noter qu’en fin de journée le Préfet dans une conférence à Assézat ne parlait que de 1000 km/h. on avait déjà perdu 200 km/h en une demi journée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.