3e débat des primaires. l’heure Peillon

3e débat des primaires. l'heure Peillon
Vincent Peillon a été le plus offensif et le plus autoritaire lors des deux premiers débats. Il devrait tenter d'enfoncer le clou jeudi soir.
3e débat des primaires. l'heure Peillon
Vincent Peillon a été le plus offensif et le plus autoritaire lors des deux premiers débats. Il devrait tenter d’enfoncer le clou jeudi soir.

Troisième débat des primaires de la gauche ce jeudi soir sur France 2 et Europe 1. A trois jours du premier tour de ces primaires de la belle alliance populaire, tout reste possible pour les principaux candidats Vincent Peillon, Manuel Valls, Arnaud Montebourg ou Benoit Hamon.

Ce dernier a fait volte face sur la mesure phare de son programme estimé à 300 milliards d’euros. Manuel Valls subit les attaques des autres et fait face à quelques difficultés de campagne. Arnaud Montebourg est jusqu’à présent resté en retrais.

Vincent Peillon, très soutenu sur les réseaux sociaux mais déprécié dans les sondages peut encore tirer son épingle du jeu. Positionné au centre du panel politique, il est le candidat entré le plus tard en campagne mais celui, qui de l’avis de nombreux commentateurs, présente l’offre politique la plus raisonnable. et la plus Européenne. Tout en ne négligeant pas les avancées sociales et le développement économique.

Les clés du débat

Les candidats à l’élection présidentielle seront interrogés ce jeudi soir par David Pujadas et Fabien Namias. Au menu : la santé, le service public, la sécurité et les grandes masses budgétaires.

Vidéo – Anne Hidalgo: “Je crois en la victoire de Vincent Peillon à la primaire” Label : BFM TV Invitée ce jeudi de Jean-Jacques Bourdin, sur RMC et BFMTV, Anne Hidalgo, maire de Paris, a réaffirmé son soutien à la candidature de Vincent Peillon pour la primaire à gauche: “J’y crois depuis le début. Je ne dis pas que c’est facile mais Vincent Peillon est celui qui porte une politique social-démocrate écologiste. C’est mon positionnement”. La maire de Paris a également affirmé qu’elle soutiendrait le gagnant de la primaire “quel qu’il soit” même s’il devait s’agir de Manuel Valls.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.