Comment la région Occitanie veut booster l’offre train régional

Comment la région Occitanie veut booster l'offre train régional

Comment la région Occitanie veut booster l'offre train régional Après 80 jours de concertation avec les usagers quotidiens des transports régionaux, les syndicats de cheminots, les associations d’usagers, les partenaires Etat et SNCF, Carole Delga a annoncé mercredi un nouveau plan en faveur du train dans la grande région Occitanie.

La présidente de la région veut refonder “un service public régional des transports accessible à tous et partout”. “Le rail et les transports en général sont aujourd’hui une condition sine qua non de la croissance, de la libre mobilité, de l’égalité et de la cohésion territoriale” a t elle estimé.

Pour ce faire la région Occitanie va accroitre l’enveloppe budgétaire de la région pour la porter à 4 milliards €, dont 1,5 milliard € en investissement, jusqu’en 2021. “Nous augmenterons de 67% notre investissement sur le rail dans les 5 années à venir” a précisé celle qui a rejoint Manuel Valls dans son comité de campagne pour les primaires.

la relance du fret ferroviaire

Les 10 chantiers régionaux annoncés “pour construire l’intermodalité de demain”
– L’amélioration de la qualité de service du TER
– L’harmonisation de la tarification et le billet intermodal
– La sauvegarde des lignes ferroviaires et l’adaptation de l’offre TER
– L’intégration et le redéploiement des services autocars/TAD dans une logique intermodale
– La multiplication des pôles d’échanges multimodaux (PEM)
– La mise en accessibilité des services ferroviaires et routiers
– L’arrimage de la région à la grande vitesse
– L’avenir des Trains d’Equilibre du Territoire
– La relance du fret ferroviaire
– La poursuite de la concertation et les relations partenariales

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.