repéré sur Facebook, un homme soupçonné de djihadisme interpellé en Ariège

repéré sur Facebook, un homme soupçonné de djihadisme interpellé en Ariège

repéré sur Facebook, un homme soupçonné de djihadisme interpellé en Ariège
crédit Photo gendarmerie

Un homme soupçonné de radicalisation a été arrêté samedi après midi à Pamiers à quelques dizaines de kilomètres au sud de Toulouse. Il a été placé en garde à vue pour des faits qualifiés de menaces de mort et apologie du terrorisme.

Les policiers d’élite du RAID ont procédé samedi après midi à l’arrestation d’un homme soupçonné de djihadisme à Pamiers. Il a été placé en garde à vue à Toulouse.

Selon la procureur de la République de l’Ariège, Karline Bouisset l’opération a été menée après un signalement sur le réseaux social facebook. “L’homme a fait l’objet d’un signalement après des ‘menaces de mort réitérées proférées sur ce réseau social par un individu se réclamant d’Allah et faisant l’apologie du terrorisme“.

Sans énoncer de cible particulière, l’intéressé indiquait parallèlement vouloir donner son âme à Allah le 12 décembre 2016“, a poursuivi la représentante du ministère public formée à l’Université de Toulouse.

L’homme est connu des services de police. Il a déjà été condamné pour outrages, menaces et détention de stupéfiants.

Cette nouvelle procédure intervient en plein débat sur le renouvellement de l’état d’urgence. Le Premier ministre et ancien ministre de l’intérieur, Bernard Cazeneuve, attendu lundi dans la région, a fait part de sa volonté d’une prolongation de ce statut d’exception, pendant les campagnes présidentielles et législatives et jusqu’au 15 juillet 2017.


Vidéo Le gouvernement propose de prolonger l’état d’urgence jusqu’au 15 juillet
Label : Huffington Post

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.