Privatisation de l’aéroport de Toulouse. Moudenc dénonce “l’imposture” de Montebourg

privatisation aéroport Toulouse Moudenc Montebourg
privatisation aéroport Toulouse Moudenc Montebourg
Emmanuel Macron alors ministre de l’économie a ensuite procédé à la vente de 49,99% des actions de la société Aéroport Toulouse Blagnac détenues par l’Etat au groupe chinois Casil.

En campagne pour les primaires de la gauche pour l’élection présidentielle de 2017, Arnaud Montebourg a annoncé vouloir revenir sur la privatisation partielle de l’aéroport de Toulouse Blagnac. Le maire LR de Toulouse a qualifié cette promesse “d’imposture”

Arnaud Montebourg, candidat à la primaire de la gauche à l’élection présidentielle, a fait part, sur l’antenne Sud Radio et Public Sénat, de sa volonté de revenir sur la privatisation partielle de l’aéroport de Toulouse en cas d’élection à la présidentielle 2017.

“Il se déclare proche du peuple mais n’hésite pas à prendre les gens pour des imbéciles !”

Le maire Les Républicains de Toulouse, Jean Luc Moudenc a tenu à lui répondre ce mardi. Dans une tribune publiée sur son site Toulouse ensemble métropole, le maire de Toulouse dénonce une imposture de celui qui, rappelle t il, “en juillet 2014, lorsqu’il était ministre de l’Économie, c’est lui qui avait décidé, de concert avec son collègue Michel Sapin, de céder la participation de l’Etat au capital de la société Aéroport”.

Les collaborateurs du maire de Toulouse ont appuyé cette publication par une preuve de ces affirmations : le communiqué de presse co signé par Arnaud Montebourg, ministre de l’économie, et portant “ouverture du capital de l’aéroport de Toulouse Blagnac”.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.