VIH Sida. vers une généralisation de l’auto dépistage

VIH Sida. vers une généralisation de l'auto dépistage

VIH Sida. vers une généralisation de l'auto dépistageÀ l’approche de la Journée mondiale de lutte contre le sida, l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) a publié mardi de nouvelles lignes directrices sur l’auto-dépistage du VIH pour améliorer l’accès au diagnostic du VIH et son utilisation effective.

Plus de 18 millions de séropositifs pour le VIH sont actuellement sous Traitement et un nombre équivalent ne peut toujours pas avoir accès au traitement, une majorité d’entre eux ignorant leur statut. Aujourd’hui, 40% des personnes porteuses du VIH (plus de 14 millions) ne connaissent pas leur statut ont estimé les experts de l’OMS. Nombre d’entre elles sont des personnes exposées à un risque élevé d’infection par le VIH

L’auto-dépistage du VIH signifie que les gens peuvent utiliser la salive ou le sang d’une piqûre au doigt pour connaître leur statut en privé. Il donne le résultat en 20 minutes tout au plus.

adolescentes en Afrique Orientales

Entre 2005 et 2015, la proportion de personnes connaissant leur statut pour le VIH est passée de 12% à 60% à l’échelle mondiale. Cette augmentation du dépistage dans le monde a abouti à ce que 80% des personnes ayant eu le VIH diagnostiqué soient sous traitement.

Les hommes ne représentent que 30% des personnes ayant fait le test de dépistage du VIH. Les adolescentes et les jeunes femmes en Afrique orientale et australe ont des taux d’infection pouvant être jusqu’à huit fois plus élevés que leurs homologues masculins. Moins d’une fille sur cinq (entre 15 et 19 ans) connaît son statut vis-à-vis du VIH.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.