Pujadas-Elkabbach vs Fillon, Le Maire ou Sarkozy, rapport de force politiques journalistes

Pujadas-Elkabbach vs Fillon, Le Maire ou Sarkozy, rapport de force politiques journalistes
Vidéo
Pujadas-Elkabbach vs Fillon, Le Maire ou Sarkozy, rapport de force politiques journalistes
Vidéo

Le troisième débat des primaires de la droite pour l’élection présidentielle de 2017 a donné lieu a peu d’échanges entre candidats. Mais le rapport de force était perceptible entre les candidats et les journalistes chargés de les interroger et animer le débat.

David Pujadas et Jean Pierre Elkabbach ont été successivement la cible de vives critiques de la part de Sarkozy, Le Maire et Fillon. Des actes d’autorités de la part de candidats qui briguent la magistrature suprême ?

Interrogé par David Pujadas sur les déclarations de l’homme d’affaire Takkiedine et les millions libyens versés à Nicolas Sarkozy ce dernier a vivement rétorqué avoir honte que le service public donne du crédit à un homme condamné.

“Quelle indignité ! Vous n’avez pas honte de donner écho a un homme qui a fait de la prison ? Qui a été condamné à d’innombrables reprises pour diffamations et qui est un menteur. Ce n’est pas l’idée que je me fais du service public. C’est une honte”

La deuxième passe d’arme a opposé le vétéran Jean Pierre Elkabbach (79 ans) et le candidat du “renouveau” Bruno Le Maire. Elle a donné lieu à de nombreuses railleries, toutes dirigées contre le vétéran des médias tricolores.


Vidéo – Copyright : NouvelObs Montage Dernière passe d’arme entre François Fillon et David Pujadas : François Fillon : “vous nous coupez la parole sur des sujets fondamentaux». «Pour vous donner de la liberté», répond Pujadas. «On n’en veut pas !» rétorque Fillon, qui reproche à France 2 de vouloir faire du spectacle. Pujadas : «Je ne sais pas s’il y en a eu beaucoup ce soir.»

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.