Toulouse et 200 élèves rendent hommage aux combattants de la Première guerre mondiale

toulouse-et-200-eleves-rendent-hommage-aux-combattants-de-la-premiere-guerre-mondiale
Commémorations du centenaire de la Première guerre mondiale. Des troupes Australiennes dans les tranchées Photo DP/Australian War Memorial
toulouse-et-200-eleves-rendent-hommage-aux-combattants-de-la-premiere-guerre-mondiale
Commémorations du centenaire de la Première guerre mondiale. Des troupes Australiennes dans les tranchées Photo DP/Australian War Memorial

Toulouse et toute la France célèbre aujourd’hui l’armistice du 11 novembre. Des cérémonies sont organisées partout.

200 élèves des écoles élémentaires et collèges toulousains participeront activement, le 11
novembre 2016, à la Cérémonie commémorant le 98ème anniversaire de l’Armistice du 11
novembre 1918, qui aura lieu au monument élevé à la gloire des combattants à Toulouse, à
11h.
Cette cérémonie, présidée par Monsieur Pascal Mailhos, Préfet de la région Occitanie,
Préfet de la Haute-Garonne, et dont le programme est rappelé ci-dessous, rassemblera des
élèves toulousains des écoles élémentaires Michelet et Calvinhac, des collèges Rosa Parks,
Raymond Badiou et Clémence Isaure et du lycée Pierre de Fermat.

Seront également mis à l’honneur des élèves de l’école élémentaire de Sengouagnet et des
collèges de Blagnac et de Fronton, respectivement lauréats des concours organisés par
l’Office national des anciens combattants et victimes de guerre, « Les petits artistes de la
mémoire » et « Bulles de mémoire ».
A l’occasion de l’année de la Marseillaise, les 200 élèves interprèteront 3 couplets de
l’hymne national et prendront part aux dépôts de gerbe, aux côtés des autorités, ainsi qu’à
des lectures de textes.
Cette cérémonie commémorative se déroulera également en présence du Quinze du
Pacifique, équipe militaire de rugby composée de militaires originaires des îles françaises du
Pacifique.

A Paris, un hommage aux étudiants qui ont bravé l’occupant Nazi pour célébrer le 11 novembre 1940

En présence du ministre des anciens combattants, hommage sera rendu à Paris aux lycéens, étudiants et professeurs qui ont participé, le 11 novembre 1940, à la commémoration de l’Armistice, malgré l’interdiction. Des parisiens se sont également joints à cet hommage. On estime qu’entre 3 000 et 5 000 personnes se sont massées place de l’Etoile ce soir-là.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.