Toulouse. la vente aux enchères Concorde rapporte 450 000 euros

Neuf ans après la vente de 2007, la vente aux enchères de pièces Concorde et objets aéronautiques de collection a remporté un succès international ce week-end à Toulouse, où près de mille lots se sont envolés sous le marteau du commissaire-priseur toulousain Marc Labarbe, pour un montant total d’environ 450 000 €.

Pour les quatre ventes réparties sur trois jours, plus de 700 acheteurs d’étaient connectés par internet pour participer en direct, depuis le monde entier : USA, Russie, Allemagne, Finlande, Royaume-Uni, Espagne, Tahiti…

La pièce-phare de la vente a été le lot 930, l’aile de soufflerie en bois utilisée pour les essais Concorde, qui s’est envolée au prix de 21 000 €, soit plus de dix fois sa mise à prix.

Comme lors de la vente précédente, les pièces liées au Concorde se sont envolées, avec notamment les machmètres, qui ont été les stars incontestées de ces trois jours de vente, atteignant 20 500 et 14 500€. Les autres instruments de bord Concorde ont également largement attiré les enchères, comme un altimètre, parti à 5 000 €, des horizons de vol à 5 600 € et 10 000 € ou un anémomètre à 6 800 €.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.