La gendarmerie fait état d’une recrudescence des vols à la roulotte en Ariège

La gendarmerie fait état d'une recrudescence des vols à la roulotte en Ariège
Crédit Photo Gendarmerie
La gendarmerie fait état d'une recrudescence des vols à la roulotte en Ariège
Crédit Photo Gendarmerie

La gendarmerie de la région alerte sur de types de vols en pleine recrudescence : les vols à la roulotte et les vols dit à la carte routière. Explications.

Pour le septième mois consécutif, les vols à la roulotte sont en augmentation dans le département de l’Ariège annonce aujourd’hui la gendarmerie. Qui met en garde les Ariegeois mais aussi les nombreux touristes qui vont bientôt se précipiter dans les stations de ski.

Huit vols ont été commis alors que les véhicules n’étaient pas verrouillés ont précisé les forces de l’ordre.
Le mode opératoire le plus fréquent : un vol à la roulotte est un vol commis dans un véhicule à l’arrêt. Le voleur s’arrange généralement pour agir lorsque le véhicule n’est pas occupé et espère trouver GPS, téléphone portable, ordinateur, certificat d’immatriculation, autoradio… ou tout autre objet de valeur quel qu’il soit.

Quelques conseils à suivre pour éviter ce genre d’écueil :
Dans la mesure du possible, stationnez votre véhicule dans un lieu sûr ;
Pensez toujours, en quittant votre véhicule, à bien refermer les fenêtres et verrouiller toutes les ouvertures ;
Ne laissez aucun document ou objet de valeur dissimulés dans votre véhicule ou pire, à la vue de tous.
Si vous constatez un vol ou une tentative de vol à la roulotte, n’intervenez

En Haute Garonne mise en garde contre les vols dits à la carte routière
Cette forme de vol vise le plus souvent à subtiliser la carte bancaire de la victime.

En Haute Garonne, la gendarmerie s’inquiète d’une autre forme de vol : le vol dit à la carte routière. La manière d’opérer est souvent réalisée de la même façon : La victime se fait interpeller par un individu qui lui demande sa route, après qu’elle ait déposé son sac à main dans son véhicule. Il attire son attention avec une carte routière pendant qu’un complice pénètre dans le véhicule de la personne pour y dérober sa carte bancaire. Auparavant, l’un des deux individus a vu le code de la carte bancaire effectuée par la victime lors de son passage à une caisse automatique de magasin.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.