Vers une mine de Tungstène dans les montagnes de Couflens en Ariège ?

Vers une mine de Tungstène dans les montagnes de Couflens en Ariège ?

vers-une-mine-de-tungstene-dans-les-montagnes-de-couflens-en-ariege
La mise en œuvre des travaux d’exploration prévus devrait générer une vingtaine d’emplois directs et autant d’indirects dans le Couserans a annoncé le ministère de l’économie.

En plein parc naturel régional des Pyrénées Ariégeoises l’Etat annonce vendredi avoir octroyé un permis exclusif de recherches de mines de tungstène.

Ce permis a été accordé à la société Variscan Mines sur la commune de Couflens, à quelques kilomètres de la station de ski de Guzet Neige en Ariège pour une durée de 5 ans. La délivrance de ce permis intervient après un travail d’instruction mené sous l’égide de la préfecture de l’Ariège a souligné Christophe Sirugue, secrétaire d’Etat chargé de l’industrie.

Ce permis “a pour objectif d’étudier les possibilités économique, environnementale et sociétale de redévelopper une filière d’extraction et de valorisation de tungstène à partir de l’ancienne mine de Salau. Il s’agit d’un permis d’exploration qui confère un droit exclusif à la société Variscan Mines de mener des travaux d’exploration” a indiqué le ministère.

Avant de pouvoir réaliser concrètement ces travaux, la société Variscan Mines devra, en fonction de leur nature et de leur importance, déposer une déclaration ou une demande d’autorisation auprès de la préfecture. La demande d’autorisation d’ouverture de travaux est accompagnée d’une étude d’impact et donne lieu à enquête publique. a précisé le gouvernement dans un communiqué de presse.

Le permis ne concerne que la phase d’exploration et ne permet pas à Variscan de construire une mine. Si cette phase d’exploration met en évidence un gisement exploitable, l’entreprise devra solliciter une demande d’exploitation minière qui est soumise à consultation du public et étude d’impact environnemental.

La société Variscan Mines s’est engagée à investir 25 millions d’euros sur cinq ans et à s’inscrire dans la démarche pour la « Mine responsable » en cours de finalisation. Les travaux d’exploration prévus ont pour objectif d’évaluer les réserves ainsi que la faisabilité d’une usine métallurgique de transformation du tungstène dans le département de l’Ariège.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.