La bataille de Mossoul menace 1 millions de civils

La bataille de Mossoul menace 1 millions de civils
Les Nations Unies ont décidé de mettre en place un vaste camp humanitaire à l'arrière du front.
La bataille de Mossoul menace 1 millions de civils
Les Nations Unies ont décidé de mettre en place un vaste camp humanitaire à l’arrière du front.

La coalition internationale a décidé de mener une offensive terrestre sur la ville de Mossoul, deuxième ville d’Irak, tenue par l’Etat Islamique Daech. Problème, des centaines de milliers de civils sont pris au piège dans la ville.

La bataille de Mossoul s’annonce longue et décisive. Après une longue phase préparatoire menée par les avions de la coalition, les troupes au sol ont démarré dimanche leur offensive contre les combattants de l’Etat Islamique qui tiennent la ville. Selon les estimations de la presse occidentale cette bataille urbaine opposerait plusieurs dizaines de milliers de combattants, principalement irakiens, formés par les forces américaines, et Kurdes, à plusieurs milliers de partisans de Daech pré positionnés dans les meilleurs positions tactiques de la cette ville.

Problème, dans la ville de Mossoul, plus d’un million de civils sont pris au piège. Le Secrétaire général adjoint des Nations Unies aux affaires humanitaires et Coordonnateur des secours d’urgence, Stephen O’Brien, a exprimé dimanche soir son extrême préoccupation concernant la sécurité de près de 1,5 million de personnes vivant à Mossoul, en Irak, qui pourraient être affectées par les opérations militaires visant à reprendre la ville à l’organisation terroriste Etat islamique d’Iraq et du Levant (EIIL).

« Les familles courent un risque extrême d’être prises dans des tirs croisés ou ciblées par des tireurs embusqués », a déclaré le Secrétaire général adjoint dans une déclaration à la presse. Autre préoccupation : des civils utilisés comme boucliers humains ou soumis à la réquisition des biens fondamentaux comme nourriture ou médicaments.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.