Tempête sur Montpellier et l’Hérault ; les conseils de la préfecture

Tempête sur Montpellier et l'Hérault ; les conseils de la préfecture
Le risque d'inondations est maximum dans la région
Tempête sur Montpellier et l'Hérault ; les conseils de la préfecture
Le risque d’inondations est maximum dans la région

Météo France place Montpellier et le département de l’Hérault en alerte vigilance rouge. Un niveau exceptionnel pour des circonstances exceptionnelles : les cumuls de pluie seront très élevés jusqu’à, au moins, vendredi 16h.

La tempête s’est abattue depuis plusieurs heures déjà sur la région Languedoc Roussillon. L’Aude et l’Hérault sont particulièrement touchés par ce phénomène habituel mais aujourd’hui exceptionnel. L’Aude, le Gard, les Bouches du Rhône et l’Aveyron sont en alerte orange. Le pic des intempéries concerne le département de l’Hérault placé en alerte rouge. La plus grande vigilance est de mise sur place. Les autorités ont décidé de mesures exceptionnelles pour éviter les drames.

voici les conseils de la préfecture de l’Hérault pour cette nuit :
L’Hérault est placé en vigilance météo rouge à partir de 16 heures ce jour pour des risques d’orages et pluie-inondation

Reconduction de la mesure : pas de transport scolaire et pas de cours également pour la journée de vendredi 14 octobre, dans les écoles, collèges et lycées
Le département de l’Hérault est placé en alerte météo de niveau rouge pour des risques d’orages et pluie-inondation à partir du jeudi 13 octobre 16h au vendredi 14 octobre dans la matinée.
Les cours sont suspendus dans les écoles, les collèges et les lycées pour toute la journée de vendredi 14 octobre. Les transports scolaires sont eux aussi suspendus. Aucun accueil ne pourra être assuré pour éviter tout déplacement des élèves, des familles et des personnels.
Les internes seront confinés dans leur établissement, encadrés par les personnels présents, durant toute la durée de l’alerte.
En cette veille de week-end, leur retour à domicile sera assuré lorsque l’alerte rouge sera levée.
Conseils et recommandations en vigilance rouge
Ne vous déplacez qu’en cas d’absolue nécessité, pour cela tenez-vous informé :
Météo France : www.vigilance.meteofrance.com et www.meteofrance.com
L’état des cours d’eau : www.vigicrues.gouv.fr
L’état des routes et de la circulation (04 67 67 67 67) : http://geo.herault.fr/inforoute/index.html
Les transports scolaires : www.herault-transport.fr et 04 34 88 89 99
Infos sur le compte twitter du préfet de l’Hérault : https://twitter.com/Prefet34
Respectez les interdictions ou les consignes qui peuvent vous être données sur place par les forces de l’ordre ou les agents des divers réseaux routiers.
Respectez la signalisation routière mise en place
Ne vous engagez en aucun cas, à pied ou en voiture, sur une voie immergée ou à proximité d’un cours d’eau
Signalez votre départ à vos proches si vous devez absolument sortir

Mettez vos biens à l’abri de la montée des eaux
Facilitez le travail des sauveteurs qui vous proposent une évacuation et soyez attentifs à leurs conseils.
N’entreprenez aucun déplacement avec une embarcation sans avoir pris toutes les mesures de sécurité
Limitez l’utilisation du téléphone et des appareils électriques.
Éloignez-vous de tout cours d’eau : rivière, ruisseau, cadereau, roubine etc. Ne stationnez pas sur les ponts et autres ouvrages d’art comme les digues et levées de terre.
Si vous habitez en zone habituellement inondable, prenez les précautions d’usage. Mettez en œuvre les moyens matériels permettant à l’eau de ne pas entrer dans votre habitation (batardeaux etc). Prévoyez de mettre en sécurité vos objets de valeur dans les étages et de mettre les produits toxiques à l’abri de la montée des eaux.
Mettez à l’abri ou renforcer l’arrimage de tous les objets sensibles au vent : tentes, tables de jardin, chaises….

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.