Après Viry-Châtillon, Un syndicat appelle les policiers à manifester ce midi à Toulouse

Après Viry-Châtillon, Un syndicat appelle les policiers à manifester ce midi à Toulouse
Un des policiers présent lors de cette attaque fait état d'une véritable embuscade, bien préparée.
Après Viry-Châtillon, Un syndicat appelle les policiers à manifester ce midi à Toulouse
Un des policiers présent lors de cette attaque fait état d’une véritable embuscade, bien préparée.

Plusieurs policiers ont été blessés ce week end par des engins incendiaires à Viry-Châtillon. Un policier, grièvement blessé est dans le coma. L’émotion est très vive. Le syndicat Unité SGP appelle à manifester ce mardi à Toulouse.

Le président de la République a dénoncé des “actes intolérables”. Le Premier ministre et le ministre de l’intérieur se sont rendus sur place. Au lendemain de l’attaque à l’engin incendiaire de policiers à Viry, l’émotion reste vive. Et les interrogations nombreuses. Un policier, grièvement blessé est dans le coma. Une enquête est ouverte.

A Toulouse, le syndicat Unité SGP pointe “une nouvelle fois la colère et l’exaspération des Policiers Nationaux“. Et dénonce un “manque d’effectifs, de moyens, mais surtout de réponses judiciaires d’ampleur et suffisamment significatives pour s’avérer dissuasives“.

“La haine anti-flics s’intensifie. L’inacceptable devient récurrent”

Une des raisons de la colère ? “Les Policiers procèdent aux arrestations, présentent à la justice des individus qu’ils interpellent à nouveau parfois 20 ou 25 fois consécutives. Une impunité insidieuse révélatrice d’un système à bout de souffle et inefficace” explique le responsable du syndicat Didier Martinez qui appelle ses collègues à exprimer leur “colère et raz le bol”.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.