Sarkozy fustige “une petite élite pour qui tout va bien”

Sarkozy fustige "une petite élite pour qui tout va bien"
Avant le premier débat entre les candidats à la primaire, Nicolas Sarkozy a tenu un important meeting au Zénith de Paris
Sarkozy fustige "une petite élite pour qui tout va bien"
Avant le premier débat entre les candidats à la primaire, Nicolas Sarkozy a tenu un important meeting au Zénith de Paris

Avant le premier débat télévisé entre les candidats à la primaire de la droite pour la présidentielle, Sarkozy a tenu un important meeting à Paris.

En campagne pour les primaires de la droite à l’élection présidentielle de 2017, Nicolas Sarkozy droitise encore son discours. Après avoir annoncé la tenue de référendum s’il était élu à l’Elysée, l’ancien président de la République dénonce désormais “l’élite” et se présente en “porte parole” d’une “majorité silencieuse”. Distancé dans les sondages par Alain Juppé, Nicolas Sarkozy devrait encore tenter de refaire son retard dans l’opinion à l’occasion des débats télévisés entre les candidats à la primaire de la droite et du centre, Alain Juppé, François Fillon, Bruno Le Maire, NKM ou Jean François Copé.

Vidéo – Lors de son meeting parisien au Zénith, dimanche, Nicolas Sarkozy s’est défendu d’être “le représentant d’une élite”. L’ex-chef de l’État a tenu à se positionner en tant que “porte-parole” d’une “majorité silencieuse”, victime de “déclassement”. Pourtant, ne fait-il pas lui-même partie d’une certaine “élite” ? – Copyright : NouvelObs Montage

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.