Sarkozy à Toulouse et Montauban, petites phrases et théorie du genre

Sarkozy à Toulouse et Montauban, petites phrases et théorie du genre
Les derniers sondages d'opinion placent Alain Juppé devant Nicolas Sarkozy lors des primaires de la droite à l'élection présidentielle.
Sarkozy à Toulouse et Montauban, petites phrases et théorie du genre
Les derniers sondages d’opinion placent Alain Juppé devant Nicolas Sarkozy lors des primaires de la droite à l’élection présidentielle.

Sarkozy en campagne à Toulouse et Montauban évoque le statut des anciens présidents de la République et critique le gouvernement sur la théorie du genre.

Nicolas Sarkozy était en campagne mercredi dans le sud ouest. Il a d’abord reçu ses partisans librairie Privat pour une séance de dédicaces. Il a ensuite tenu un meeting à Montauban. Distancé par Alain Juppé dans les sondages, l’ancien président de la République a multiplié les petites phrases. Notamment sur la théorie du genre et l’école.

A propos du statut des anciens présidents de la République, raboté par l’Elysée, Nicolas Sarkozy a estimé que l’actuel locataire de l’Elysée aurait peut-être des “raisons de se préoccuper maintenant du statut des anciens présidents de la République”.

En meeting à Montauban, il a vivement critiqué la position de la ministre de l’éducation nationale Najat Vallaud Belkacem à propos de la théorie du genre. “Elle nous fait honte” a t il déclaré en référence à la réponse apportée par la ministre au pape François en début de semaine.

Vidéo – Avantages des ex-présidents: Sarkozy ironise au sujet de Hollande Label : BFM TV

De Montauban en Haute-Garonne, Nicolas Sarkozy a réagi mercredi à propos du décret, paru aujourd’hui au Journal officiel, sur les avantages des anciens présidents de la République. La riposte est brève et musclée et vise directement François Hollande lors d’une séance de dédicaces dans une librairie. Selon l’ancien chef de l’Etat, l’actuel locataire de l’Elysée aurait peut-être des “raisons de se préoccuper maintenant du statut des anciens présidents de la République”. “Peut-être que c’est un message subliminal”, a-t-il ajouté.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.