Sarkozy ne veut pas des électeurs de gauche à la primaire de la droite

Sarkozy ne veut pas des électeurs de gauche à la primaire de la droite

Distancé dans les sondages d’opinion par Alain Juppé, Nicolas Sarkozy évoque les primaires de la droite

 

L’ancien président Nicolas Sarkozy a fustigé lundi lors d’un meeting à Reichstett (Bas-Rhin) ceux qui appellent les électeurs de gauche à voter à la primaire de la droite et du centre, en accusant ceux-ci de “parjures”. La primaire organisée par les Républicains aura lieu au mois de novembre. Le vote est ouvert à celles et ceux qui signent la charte des valeurs des candidats et payent une modique somme. Deux tours sont programmés. Nicolas Sarkozy et Alain Juppé sont favoris des sondages. Loin devant, Bruno Le Maire, François Fillon ou NKM.
Copyright : NouvelObs Montage

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.