Swatting, Fausse alerte terroriste, ce que risquent les auteurs

Une vaste opération policière a mobilisé de nombreux agents samedi après midi non loin des Halles à Paris. Cette opération a été lancée à la suite d’une fausse alerte terroriste. Les auteurs présumés de cet acte malveillant ont été interpellés. Ils risquent de lourdes peines. Le lycéen arrêté dans la Marne a été placé en garde à vue. “Fausse alerte à la bombe, fausse alerte enlèvement, canular téléphonique… le swatting est une mauvaise blague qui ne fait rire personne, encore moins les forces de l’ordre et la Justice” rappelle aujourd’hui le compte facebook de la gendarmerie de Haute Garonne. avec ce rappel : le 17 est un numéro d’appel d’urgence. Celui qui l’oublie risque une peine de 2 ans de prison et 30 000 € d’amende.

Vidéo – Les images de la fausse alerte attentat à Paris.
Copyright : Huffington Post

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.