Ivre. un jeune conducteur perd son permis, deux jours après l’avoir obtenu

Ivre. un jeune conducteur perd son permis, deux jours après l'avoir obtenu
Ce jeune conducteur a fêté l'obtention du permis de conduire de la plus mauvaise des façons.
Ivre. un jeune conducteur perd son permis, deux jours après l'avoir obtenu
Ce jeune conducteur a fêté l’obtention du permis de conduire de la plus mauvaise des façons.

Un jeune conducteur originaire du Lot a perdu son permis deux jours après l’avoir passé. Un record ? Le jeune homme a été contrôlé avec un taux d’alcoolémie délictuel de 01 gramme 20 dans la nuit de samedi à dimanche. Soit le 27 août. Signe particulier, ce jeune conducteur avait obtenu son permis de conduire 2 jours avant, le jeudi 25 août. Le précieux permis de conduire a été retiré immédiatement par les gendarmes du peloton motorisé de Cahors et le véhicule immobilisé a t on précisé du côté de la gendarmerie. Le retrait de 06 points prévu pour cette infraction entraînera automatiquement l’annulation du permis de conduire dont le titulaire n’aura profité que deux jours

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.