Georges Séguy mort d’un illustre toulousain

Georges Séguy mort d'un illustre toulousain
Résistant arrêté par la Gestapo il est déporté au camp de concentration de Mathausen. Il en revient profondément affaibli et marqué à vie. Photo Par Julien 31Travail personnel, CC BY-SA 3.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=25247641
Georges Séguy mort d'un illustre toulousain
Résistant arrêté par la Gestapo il est déporté au camp de concentration de Mathausen. Il en revient profondément affaibli et marqué à vie. Photo Par Julien 31 CC BY-SA 3.0,

Georges Séguy est décédé samedi 13 aôut à l’âge de 89 ans. Georges Séguy a été secrétaire général de la CGT de 1967 à 1982. Résistant, arrêté par la Gestapo, il a été déporté au camp de concentration Mauthausen.
Né à Toulouse, il a d’abord imprimeur avant de devenir cheminot à son retour d’Allemagne. Il gravit alors tous les échelons du puissant syndicat. De 1949 à 1957, il est secrétaire de la Fédération CGT des cheminots. Parallèlement en 1954, il entre au comité central du Parti communiste français puis en 1956 il accède au bureau politique de ce parti. Il n’a pas encore 30 ans et est le plus jeune des dirigeants du PCF. Il reste dans cette instance jusqu’en 1982. De 1961 à 1965, il est secrétaire général de la Fédération des cheminots de la CGT. En 1965, lors du 35e Congrès de la CGT il devient membre du Bureau confédéral de la CGT. Il en est aussi, à ce moment-là, le plus jeune des membres.

Au congrès suivant, le 16 juin 1967 il est élu secrétaire général de la CGT. Il succède au militant historique Benoît Frachon, dont il a 34 ans de moins. Frachon reste à ses côtés en tant que président de la Confédération. À ce poste de secrétaire général, il tient un rôle de premier plan au cours des grandes grèves de Mai-Juin 1968, un mouvement social d’une ampleur inédite depuis 1936. (avec Wikipedia).

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.